alzheimerLa maladie d’Alzheimer est une pathologie dégénérative et irréversible qui aboutit progressivement à une perte de la mémoire et à une diminution de l’autonomie de l’individu malade. On estime que 47.5 millions de personnes sont atteintes à travers le monde en 2015. Cette forme de démence évolue en plusieurs stades.

Comment détecter la maladie d’Alzheimer?

Les signes cliniques ne sont pas immédiatement perceptibles, ils apparaissent au début de manière banale : perte de la mémoire immédiate puis peu à peu des troubles du langage et une incapacité à réaliser les gestes de la vie quotidienne comme écrire ou faire des taches ménagères.

Un syndrome parkinsonien peut survenir se traduisant par des troubles de la marche et des pertes d’équilibre. Le (mms) mini mental test est un exercice simple et rapide qui permet de mettre en évidence, en première intention, la dégénérescence intellectuelle du sujet.

Si le résultat est positif il est conseillé de passer un autre examen le Grober-Buschke. Celui-ci, à son tour, va préciser et affiner l’évaluation de la détérioration intellectuelle. Les conséquences qui découlent de la maladie sont aussi graves pour le patient que pour son entourage.

La peur, l’angoisse et le chagrin sont souvent des états émotionnels ressentis par le patient et sa famille. Parfois des conflits familiaux surgissent, un sentiment d’insécurité et/ou de culpabilité par rapport au placement en institution du malade.

Les traitements

Il n’existe à l’heure d’aujourd’hui aucun traitement qui permette de guérir de cette affection. Certains médicaments aident à endiguer l’évolution de la maladie. Ils existent d’autres mesures de soin non médicamenteuses qui visent à préserver au maximum l’autonomie du patient. Ces soins sont très couteux, seul les meilleures mutuelles santé les remboursent.

La stimulation cognitive, l’instauration de règles, de repères et d’horaires en font partie. Au quotidien, il est important de valoriser, encourager, stimuler le malade. Il faut respecter ses habitudes de vie et faire attention à éviter les situations anxiogènes et surtout apprendre à communiquer autrement.